Qui a pu proférer une telle certitude ? : "Quand on est fort, on peut se permettre de ne pas passer en force".

Publié le par R.B

 

http://www.msn.fr/news/?id=060402053530.l0y6i3ah.asp

 

 

 

Déjà en 2003, Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, avait été appelé à la rescousse par Jean-Pierre Raffarin, dans un dossier explosif de décentralisation avec menaces sur les épreuves du bac.

Il avait alors co-présidé, aux côtés du ministre de l'Education Luc Ferry en grande difficulté, une table ronde avec les syndicats, lançant à son issue: "quand on est fort, on peut se permettre de ne pas passer en force".

 

"quand on est fort, on peut se permettre de ne pas passer en force".

 

 

Publié dans wwwlavie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article