Des neurones sous le charme.

Publié le par BR*

Hauteclaire...
 
 
Pour une érotique de l'art...
 
 
Où j'ai trouvé du plaisir à lire le beau texte
de Françoise Douay
"Aragon. Figures perverses."
"de La Femme française à Irène"
 
 

 

 

Publié dans wwwlavie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Audrey 25/04/2005 03:07

Juste une petite chose : ce n'est pas moi qui ai écrit l'article sur Aragon, mais une de mes profs et amie, Françoise Douay. Je lui ferai part de ton enthousiasme ! Merci encore !

R.B 13/05/2006 02:59

Merci Audrey... Je te rejoins dès que je peux...

Audrey 25/04/2005 03:05

Merci beaucoup de m'avoir consacré une petite page... Ce que je fais ne tombe donc complètement pas dans l'oubli et l'indifférence...

R.B 13/05/2006 03:12

Pas si 'petite'... la page ! ;-)
Ah !... 's'accrocher à ses illusions'  pour continuer á donner le 'nécessaire vital' à notre propre corps... (qui l'exige naturellement... jusqu'à un dernier jour de lui-même !) jusqu'au dernier soupir...
Nos séjours... en cette vie... au bout du bout... ont si peu d'importance...
Soyons en paix... Rien n'a vraiment d'inportance, à cette échelle.
Tendresse.