VHS et DVD au service de l' AGIR

Publié le par R B*

 

 

VOIR&AGIR, en partenariat avec ATTAC, peut vous procurer une copie (sous forme de cassette VHS de 35 minutes) de l'enquête « Guerre économique : Carlyle contre Otor, histoire d'un raid » de Bernard Nicolas et Romain Icard, réalisée pour Canal Plus. Son utilisation est autorisée par Canal Plus, y compris dans des réunions publiques à condition qu'elles ne soient pas payantes - Cette enquête montre assez bien le rôle que jouent parfois des fonds d'investissement - ici, Carlyle - en tant que prédateurs d'entreprises - ici, Otor - avec l'aide et la complicité des banques - ici, le Crédit lyonnais. Le film explique le recours aux paradis fiscaux dans ce genre d'opération, en pratiquant l'empilage des sociétés, en organisant l'opacité et en dissimulant les complicités. Il montre également qu'il existe des possibilités de réagir : par un changement des législations nationales, par les moyens donnés aux autorités judiciaires nationales, par des assistances administratives et judiciaires au plan international – Commandes à adresser à VOIR&AGIR, accompagnées d'un chèque de 11 euros (frais de port compris).



Le 09/05/2005
MANIFESTATION
 


Constitution européenne :
Où est le débat dans les médias ?

TOUS PLACE DE L'EUROPE !

M° Europe / Paris 75008

Célébrons la journée de l'Europe et
exigeons des médias un débat honnête et pluraliste !
le 9 mai 2005 à 18h00

  • Où est le débat quand, entre le 1er janvier et le 31 mars 2005, toutes émissions confondues (JT, émissions politiques, émissions de divertissement), 71% des intervenants étaient favorables au «OUI» et quand, dans les journaux télévisés, les défenseurs de la constitution accaparaient 73% du temps de parole ?
  • Où est le débat quand le CSA n'accorde qu'un tiers du temps de parole au «NON» ?

  • Où est le débat quand le Président de la République préfère organiser un show télévisé à la gloire du «OUI» (que le CSA ne comptabilise pas dans le temps de parole du «OUI») où il est interrogé par des patrons d'entreprises privées aux salaires astronomiques (Jean-Luc Delarue, Marc-Olivier Fogiel) plutôt que par des journalistes professionnels ?

  • Où est le débat quand le biais des questions est tel que l'on est d'emblée dans un climat d'hostilité quand s'expriment les défenseurs du «NON» alors que la prévenance est de mise pour les partisans du «OUI» ?

  • Où est le débat quand des journalistes (Quentin Dickinson, correspondant permanent de France Inter à Bruxelles, par exemple), des chroniqueurs (Bernard Guetta, chroniqueur à France Inter et l'Express ou Alain Duhamel, chroniqueur à RTL, Libération, Le Point, Nice Matin, Les Dernières Nouvelles d'Alsace, Le Courrier de l'Ouest, par exemple), des présentateurs (Laurent Ruquier, présentateur sur France 2, par exemple) ou des patrons de presse (Laure Adler, directrice de France Culture ou Jean-Pierre Elkabbach, nouveau patron d'Europe 1, nommé directement par Arnaud Lagardère, par exemple) prennent ouvertement position pour le «OUI» ?

  • Où est le débat quand la quasi-totalité des titres de la presse écrite font campagne pour le «OUI» (Le Monde, Libération, Le Point, Le Nouvel Observateur, Paris Match, etc.) se comportant comme des acteurs politiques partisans ?

  • Où est le débat quand les «Tours d'Europe» que nous proposent les médias sont des «Tours de l'Europe «OUI» et les «experts» régionaux, avant tout, des défenseurs du projet de Traité constitutionnel ?


Journalistes, usagers des médias, syndicalistes, militants associatifs, citoyens,
nous sommes tous concernés !

NOUS DEMANDONS A TOUTES LES ORGANISATIONS ASSOCIATIVES, POLITIQUES ET SYNDICALES DE TOUS DOMAINES DE MOBILISER LEURS FORCES ET DE SIGNER CET APPEL (par courriel : renaud.lambert@observatoire-medias.info) !

Nous demandons aux forces de lutte contre la propagande médiatique d'organiser des manifestations en province (merci de nous tenir informés de ces initiatives par courriel :
renaud.lambert@observatoire-medias.info !


Information postée par : VOIR&AGIR



Le 11/05/2005
LES RENDEZ-VOUS DU DOCUMENTAIRE ENGAGÉ
 


Politis et l’association Voir&Agir présentent
Mercredi 11 mai à 20 heures

au Centre Culturel La Clef
21, rue de la Clef – 75005 PARIS
M° Censier-Daubenton

LES MATINALES
un film de Jacques KRIER, 1967, 48 mn

Femme de ménage matinale

27 FEMMES DE MÉNAGE CONTRE UNE MULTINATIONALE,
un film de Sonia CHIKH et Jérôme POLIDOR, 2002, 11 mn

Femmes de chambre africaines

Elles sont également invisibles : dans les années 60, des femmes âgées, au petit matin, font le ménage des bureaux parisiens, dans les années 2000, des femmes africaines nettoient les chambres d’hôtel du groupe Accor.
Et pourtant, les premières apparaîtront sur les écrans de la télévision publique, dans la série « Les femmes aussi », grâce au réalisateur Jacques Krier, alors que personne ne verra les autres, filmées par de jeunes réalisateurs, malgré la multiplication des chaînes de télévision.
Avec ces deux films, nous vous proposons de revenir sur l’exploitation de la main d’œuvre féminine, en particulier dans le secteur du nettoyage.

La  projection sera suivie d’un débat animé par Isabelle BOURBOULON d’ATTAC, avec Isabelle PUECH, sociologue, doctorante au CSU-CNRS et Dominique MALVAUD, Syndicat SUD Nettoyage St-Lazare.



Information postée par : VOIR&AGIR

                 http://voiretagir.com



 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article