>> Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a appelé à un vote massif du Parlement, c’est-à-dire de l’Assemblée nationale et du Sénat. Or la réalité est simple.

Publié le par R.B, BR, ou RBBR selon l'état des Forces Réelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article