>> Mais le capitalisme allemand ne pouvait pas vivre de racisme biologique et d’antisémitisme, pas plus que la société féodale ne pouvait vivre de catholicisme

Publié le par R.B, BR, ou RBBR selon l'état des Forces Réelles

[...] Le capital allemand pouvait seulement vivre, se développer, se fortifier et battre ses concurrents en générant et accumulant de la plus-value. Cela nécessitait la destruction du mouvement ouvrier et la construction d’un empire. Le mouvement Nazi et son programme meurtrier ont été les moyens utilisés pour parvenir à ces objectifs-là. C’est cela l’économie politique de l’Holocauste.

 

Nick Beams
12 mai 2010, WSWS

 

>>> http://www.legrandsoir.info/L-imperialisme-et-l-economie-de-l-Holocauste.html

 

 >>>  http://www.wsws.org/

 

Publié dans THÉORIE - PRAXIS

Commenter cet article