>> Se scandaliser du fait qu’un seul député français soit, à l’origine, un employé, et que l’Assemblée nationale ne compte pas un seul ouvrier.

Publié le par R.B, BR, ou RBBR selon l'état des Forces Réelles

- Respecter les résultats électoraux, ce que n’ont fait ni Sarkozy ni les socialistes lorsqu’ils ont appelé à ratifier le Traité de Lisbonne.

- Nationaliser les banques, ce qui permettra de reconstruire « un système de crédit public redonnant la priorité aux financements des besoins de la population ».

- Nationaliser les agences de notation et supprimer la Bourse, puisque ce n’est plus la Bourse qui finance les entreprises mais le contraire.

 

>>> http://www.legrandsoir.info/Michel-Pincon-et-Monique-Pincon-Charlot-Le-president-des-riches.html

 

Commenter cet article