* RÉSILIENCE *

Publié le par R.B

 

Résilience

Je connais bien les coups que la vie vous assène
Et l’angoisse des prochains et la peur de souffrir
Comme un marin en mer qui craint pour sa carène
Mendiant la clémence de Dieux au comble du rire.

Il faut baisser les yeux, puis incliner la tête
Mettre un genou à terre, gémir et dire merci
Accepter son destin et espérer la fête
Qu’ils nous promettent sans cesse si l’on est bien gentil.

Ma tête est fêlée de rebondir sans trêve
Et mon corps blessé et ma carcasse brisée
Mon cœur trouve vigueur à faire de nouveaux rêves
Et mes genoux ont la douceur du nouveau-né.

Une vie pour chaque rêve volé, ô combien
En ai-je tant vécu qu’il ne m’en reste plus ?
Pourtant je rançonnerai l’espoir corps et biens
Jusqu’à ce que suzerain il m’ait reconnu.

Alors je bâtirai le monde encore une fois
Les yeux droits vers le ciel et les poings desserrés
Le désir bouillonnant d’un soldat qui guerroie
Et l’âme d’un enfant roi désirant se damner
.

http://www.i-editions.com/enter/



Publié dans LANGUES DU MONDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean-philippe 30/06/2007 22:55

"refaire le monde le temps d'une chanson
et le temps d'un refrain abolir la misère
pour qu' à nouveau enfin nous nous unissions
afin que triomphe au delà des frontières
la liberté d'écrire et de penser
la liberté de croire que c'est pour demain..."
un petit extrait d'une chanson que j'avais écrite en 1998 et qui (je crois enfin j'espère) correspond un peu à ce que tu écris ici.
que viva la libertad mi amigo !